réversibilité


réversibilité

réversibilité [ revɛrsibilite ] n. f.
• 1745 féod.; de réversible
1Caractère de ce qui est réversible. Réversibilité d'une réaction chimique.
2(1797) Théol. Principe selon lequel les souffrances et les mérites de l'innocent profitent au coupable.
⊗ CONTR. Irréversibilité.

réversibilité nom féminin Qualité de ce qui est réversible. Caractère d'une pension, d'une rente viagère ou d'un usufruit qui, au décès de leur titulaire, seront reportés sur un autre bénéficiaire. Propriété d'une transmission de mouvement pouvant également fonctionner si on permute les rôles des éléments d'entrée et de sortie. ● réversibilité (expressions) nom féminin Réversibilité des mérites, application à tous les fidèles des mérites obtenus par les saints.

réversibilité
n. f. Didac. Caractère de ce qui est réversible.

⇒RÉVERSIBILITÉ, subst. fém.
Qualité de ce qui est réversible.
A. — [Corresp. à réversible A]
1. DROIT
a) Qualité de ce qui peut ou doit revenir à son propriétaire. Réversibilité d'un bien, d'une terre. Réversibilité des apanages, des fiefs (Ac. 1878-1935).
b) ,,Caractère attribué à une pension de retraite, à une rente viagère ou à un usufruit et en vertu duquel la rente ou l'usufruit devront intégralement profiter soit au survivant des bénéficiaires, soit à une personne autre que le bénéficiaire sans subir de diminution au décès du prédécédé`` (CAP. 1936). Réversibilité d'une rente, d'une pension, d'un usufruit.
2. THÉOL. CATH. Réversibilité (des mérites). Conséquence du dogme de la communion des saints en vertu de laquelle les mérites obtenus par les saints, les bonnes œuvres ou les souffrances des justes profitent à l'ensemble de la communauté de l'Église. Offrir sa souffrance, offrir son agonie, avec la conviction d'une réversibilité de son holocauste sur ceux qu'il aime (BOURGET, Sens mort, 1915, p. 322). C'est [Le Soulier de Satin] l'univers de l'intercession, de la réversibilité — parce que c'est l'univers de la chute et de la grâce (MAURIAC, Nouv. Bloc-Notes, 1961, p. 196).
3. Au fig., littér. Caractère de ce qui peut être reporté sur quelqu'un d'autre. Il est convenable et juste que la gloire ainsi remonte, qu'il y ait réversibilité, que l'ancêtre (antecessor) profite de la célébrité du descendant (SAINTE-BEUVE, Nouv. lundis, t. 11, 1868, p. 402). La rougeur qui colorerait sans doute un jour le visage de Bloch à la découverte de son erreur, il la sentit, par anticipation et réversibilité, monter au sien (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 740).
B. — [Corresp. à réversible B] Caractère d'un phénomène réversible. Réversibilité d'un mouvement, d'un phénomène, d'une transformation chimique. Quand on parle d'un ordre de succession dans la durée, et de la réversibilité de cet ordre, la succession dont il s'agit est-elle la succession pure (...) ou la succession se développant en espace (...)? (BERGSON, Essai donn. imm., 1889, p. 85). Nous nous apercevons soudain que le présent ne commande pas nécessairement le futur et le passé, et nous détachons l'irréversibilité vécue du temps de sa réversibilité représentée (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 178).
LOG. Caractère d'une opération mentale qui peut être inversée comme les deux termes d'une équation. ,,Pierre est frère de Paul``, ,,André est voisin de Jacques » sont réversibles`` (FOULQ. 1971).
MÉCAN. ,,Propriété des machines magnéto-électriques à courants continus ou redressés, de transformer la force mécanique en électricité ou l'électricité en force mécanique`` (JACQUEZ, Dict. d'électricité et de magnétisme, 1883, p. 173 ds QUEM. DDL t. 30).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Vieilli: re- (v. VILLIERS DE L'I.-A., Corresp., 1861, p. 46 et BRASILLACH, Corneille, 1938, p. 232). Hésitation entre re et , v. réviser. Étymol. et Hist. 1. a) ) 1745 dr. (DUPIN, Œconomiques, t. 1, p. 42 ds BRUNOT t. 6, p. 80); ) 1790 réversibilité de pension (Moniteur univ., t. 3, p. 50); b) 1797 théol. (J. DE MAISTRE, Consid. sur Fr., Londres, p. 53); 2. a) 1883 mécan. (JACQUEZ, loc. cit.); b) 1889 (BERGSON, loc. cit.). Dér. sav. de réversible; suff. -(i)té. Fréq. abs. littér.:47.

réversibilité [ʀevɛʀsibilite] n. f.
ÉTYM. 1745, dr. féod.; de réversible.
———
I Didact.
1 Dr. Caractère de ce qui est réversible (1.). || Réversibilité à la couronne d'un apanage (cit. 1). || Réversibilité d'une pension de retraite, d'une rente viagère, d'un usufruit.
2 (1797; du sens 1). Théol. Principe selon lequel les souffrances et les mérites de l'innocent profitent au coupable, et ceux des Saints à toutes les âmes en état de grâce (→ Communion des Saints). Littér. || Réversibilité, poème de Baudelaire (qui a pris le mot et l'idée chez J. de Maistre).
1 (…) nous sommes continuellement assaillis par le tableau si fatigant des innocents qui périssent avec les coupables; mais sans nous enfoncer dans cette question (…) on peut la considérer seulement dans son rapport avec le dogme universel et aussi ancien que le monde, de la réversibilité des douleurs de l'innocence au profit des coupables.
J. de Maistre, Considérations sur la France, III, in les Soirées de Saint-Pétersbourg, IXe entretien (cf. aussi Xe entretien, sur la réversibilité des mérites en liaison avec la théorie des indulgences).
2 (…) le drame du royaume invisible où il est immergé, et dont, dès le premier tableau, le jésuite attaché à une épave, au moment d'être englouti, nous livre la clef; c'est l'univers de la chute et de la grâce, et que l'amour humain y demeure étroitement dépendant d'un autre amour, dont l'exigence est infinie.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 196.
———
II Techn.
1 Sciences exactes (phys., chim., cybern., etc.). Caractère d'un phénomène réversible. || Réversibilité d'un cycle, dont le parcours est formé d'une suite d'états d'équilibre.Opt. || Principe de réversibilité ou de « retour inverse », selon lequel un faisceau de lumière réfléchi sur lui-même suivra au retour le même chemin qu'à l'aller, quel que soit le nombre des réflexions ou des réfractions subies.
2 (XXe). Ch. de fer. Caractéristique (d'une motrice, d'un train, d'une rame, etc.) qui peut avancer dans un sens ou dans l'autre.Système, technique qui permet à un train de circuler dans un sens ou dans l'autre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Reversibilite — Réversibilité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Réversibilité — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Réversibilité », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire …   Wikipédia en Français

  • RÉVERSIBILITÉ — n. f. T. de Jurisprudence Qualité de ce qui est réversible. La réversibilité des fiels, des apanages. Réversibilité de douaire. Réversibilité d’un héritage, d’une rente, d’une pension. En termes de Physique, il désigne le Caractère d’un phénomène …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • RÉVERSIBILITÉ — s. f. T. de Jurispr. Qualité de ce qui est réversible. La réversibilité des apanages. Réversibilité de douaire. Réversibilité d un héritage, d une rente, d une pension …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • réversibilité — (ré vèr si bi li té) s. f. Terme de jurisprudence. Qualité de ce qui est réversible. La réversibilité d une pension.    Terme de féodalité. Réversibilité des fiefs, retour des fiefs au seigneur, à la mort des vassaux qui ne laissaient aucun… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • réversibilité — apgręžiamumas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. invertibility; reversibility vok. Invertierbarkeit, f; Reversibilität, f; Umkehrbarkeit, f rus. обратимость, f pranc. réversibilité, f …   Automatikos terminų žodynas

  • réversibilité — apgręžiamumas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. invertibility; reversibility vok. Invertierbarkeit, f; Reversibilität, f; Umkehrbarkeit, f rus. обратимость, f pranc. réversibilité, f …   Fizikos terminų žodynas

  • réversibilité — grįžtamumas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. invertibility; reversibility vok. Reversibilität, f; Umkehrbarkeit, f rus. обратимость, f pranc. réversibilité, f …   Fizikos terminų žodynas

  • réversibilité — ● n. m. ►SPECIF Un FM est réversible quand on peut facilement réintégrer son informatique après expiration d un contrat …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Réversibilité —    см. Обратимость …   Философский словарь Спонвиля